Le  bullmastiff est un dogue d'origine britannique ; ses ancêtres étaient utilisés comme chiens de guerre en Asie mineure.

Il a été créé par croisement de mastiff avec d'anciens types de bulldog, ceci afin de disposer d'un chien anti-braconnier, moins corpulant que le mastiff, mais plus rapide. La race n'a été officiellement reconnue qu'en 1924.

 

Par sa taille, le bullmastiff a toujours été maintenu dans un rôle d'utilité : chien de garde et de famille. Il a la puissance physique des grands molosses combinée à une grande promptitude de réflexes et à une bonne capacité de réaction. Ses caractéristiques psychologiques et physiques en font donc un compagnon assez adapté à la cohabitation avec l'homme qui recherche également chez son chien des qualités physiques lui permettant de participer à ses activités de loisir et de sport.

 

Les caractéristiques saillantes du bullmastiff, dans l'exercice de ses devoirs sont illustrées par une phrase de l'auteur anglais Douglas B. Oliff : "le bullmastiff est efficace de jour et agressif de nuit".

 

Dans la cohabitation avec d'autres chiens ou animaux domestiques, le bullmastiff adopte naturellement une attitude de "chef". Ce comportement présente des aspects positifs et d'autres négatifs. Mais dans tous les cas, il faut prendre cela en compte comme une caractéristique de la race et non comme le comportement de ce chien en particulier, mâle ou femelle.

La cohabitation entre un bullmastiff et un autre chien mâle peut donc devenir rapidement problématique, à moins que ce dernier ne soit vraiment soumis et effacé.

A l'âge de 7 mois, le bullmastiff commence à acquérir la maîtrise de son domaine et cette force intérieure qui le poussent à se croire en devoir de commander le monde qui l'entoure.

A ce stade de son évolution, il faut que son propriétaire lui fasse comprendre sa juste place au sein de la famille afin d'éviter les situations difficiles.

L'autre face de la médaille du caractère du bullmastiff en fait un grand protecteur, non seulement de sa maison, mais de toutes les formes animées plus faibles. Il peut être naturellement une bonne "baby-sitter" pour les jeunes enfants, mais attention à sa taille et à ses bonds, qui peuvent lui faire renverser tout ce qui se trouve sur son passage. 

Instaurer un bon rapport avec son chien est d'une importance primordiale, en particulier lorsqu'on a affaire à un bullmastiff, un molosse au caractère extrêment fort et volontaire.

Dans ce cas particulier, ce serait un erreur que d'envisager une éducation basée sur des manières fortes : frapper son chien est inadmissible et en tout cas blâmable.

A partir du moment où on choisit un bullmastiff, il constitut un membre à part entière de la famille.

S'inscrire à une école du chiot ou des séances d'éducation canine favorisera un rapport harmonieux, empreint de confiance et de compréhension avec son maître.

annonces chiens